Le Domaine & le Château


Château de Villars Fontaine - Domaine de Montmain

Ce domaine familial a été créé par Bernard Hudelot en 1970 sur d’anciennes terres viticoles exploitées par les Chanoines de St Denis avec les Ducs de Bourgogne du XIème au XVIIème siècle. La zone a été progressivement abandonnée en raison du refroidissement climatique déplaçant ainsi la production des Grands Vins rouges dans la Côte de Nuits, 100 mètres plus bas. Aujourd’hui le réchauffement climatique redonne à cette région des Hautes Côtes sa richesse qualitative d’antan. Le domaine du Château produit à nouveau les Grands Vins qui ont générés son origine. Preuve en est, depuis 1996, les années de grandes qualités se succèdent sans discontinuer en augmentant la rondeur, la puissance et l’élégance du Pinot Noir. Le Chardonnay atteint ainsi sa maturité idéale. Grâce aux marnes blanches, il donne de Grands Vins blancs identiques au Corton Charlemagne d’il y a 30 ans.

La surface exploitée actuellement est de 30 hectares répartis avec 40% de Grands vins blancs enrichis sur les très belles marnes blanches du Jurassique supérieur. Et 60% de vins rouges puisant leur richesse entre les pierres de la Dalle Nacrée du Jurassique moyen, sur des pentes bien exposées. En tout ce sont plus de 120 000 bouteilles de Grands Vins de Garde qui sont produites chaque année au Château.

En 1984, avec la croissance de son exploitation, Bernard Hudelot décide de lui donner le nom de Domaine de Montmain. Ce n’est que plus tard, avec l’acquisition en 2000 du Château, ancienne propriété de son arrière-grand-mère, que le domaine deviendra Château de Villars Fontaine. Il recrée ainsi une exploitation viticole multiséculaire dispersée par les évènements de l’histoire et les variations du climat. Au Moyen-âge, en période chaude (1030 - 1350), le centre des activités de la région se situait autour de la colline de Vergy (3 km de Villars Fontaine) où se dressait une puissante forteresse, bastion des Sirs de Vergy. Ce fort abritait en ses murs la congrégation des Chanoines du Chapitre Collégial de St-Denis qui s’occupaient entre autres d’un vignoble. Des recherches plus approfondies ont montré qu’ils ont construit à Villars-sous-Vergy, au XIIème siècle : un cellier, des caves et une chapelle. Trois éléments que l’on retrouve actuellement au Château et qui nous permettent de déduire que les coteaux choisis par les moines pour leur vignoble étaient bien ceux de Villars Fontaine aujourd’hui. En 1609, période de grand froid, Henri IV fit raser la colline de Vergy. Les moines ainsi sans seigneur partirent s’installer à Nuits-St-Georges, où le climat était plus favorable. Les bâtiments d’exploitations des chanoines furent vendus à Antoine de Latour. Il les transforma en château de style XVII°. En 1864, Pierre Mongeard, vigneron et arrière-grand-père maternel de Bernard Hudelot, acheta le Château. À la fin du XIX° siècle, il est malheureusement vendu en raison du phyloxera.

Jardin du Château de Villars Fontaine

La propriété repose aujourd’hui sur le cellier des chanoines, vouté d’arêtes avec des piliers carrés aux proportions élégantes. En sous-sol, deux caves voutées plein cintre parallèles sont reliées par deux passages. Elles ont aujourd’hui retrouvé leur fonction d’origine. Sur ces éléments du XIIème, la vaste demeure aux multiples pièces. Les étages sont desservis par un escalier de pierre dans le goût du XVIIIème siècle. Le tout est enchâssé dans un écrin de verdure aux essences séculaires qui est depuis quelques années prolongé d’une vigne de 1,2 Ha plantée en Chardonnay : le Clos du Château.